Les falaises

sinvyLes falaises bordent l’essentiel du littoral de la commune. En dehors de la baie d’Ecalgrain, l’accès à la mer est difficile, parfois dangereux si on ne connait pas bien les lieux. Des petites criques où quelques rares pécheurs se hasardent , se creusent au pied des falaises. Entre l’anse du tas de pois, la gravelette, Moncanval, Pivette, l’Etablette, Sennival , le Culrond, le panorama est sans cesse renouvelé.  Cet univers est depuis longtemps occupé par les hommes car de nombreux sites préhistoriques ont été repérés et parfois fouillés.

Des singularités bordent cette falaise comme…

Le Trou aux fées :

bec de le terrineMentionné au cadastre napoléonien de 1824, situé au dessus de l’anse de l’Etablette, ce trou aux fées, situé au dessus de la baie de l’Etablette entre le Nez de Jobourg et le bec de la Terrine, est un des nombreux creux de la Hague où les fées se donnaient jadis rendez-vous. La légende raconte aussi que ce trou rejoindrait l’église de Jobourg. Il s’agit en fait d’une étroite fissure peu profonde située en haut de la falaise.

Et la Pointe de Cul Rond

cul rond jobourgCette pointe située au sud de la baie d’Ecalgrain est haute de 30 mêtres de haut. Les plus anciennes roches d’Europe vieilles de 2,1 milliards d’années constituées de gneiss forment en partie cette pointe.

.

sans oublier les chèvres de Jobourg

En cherchant bien, vous pourrez aussi apercevoir le troupeau de chèvres des falaises chèvres de Jobourgde Jobourg. C’est un témoignage des troupeaux de chèvres semi-domestiques qui amélioraient l’ordinaire des paysans d’autrefois tout en entretenant la falaise. Ces animaux ( chèvres de la race commune de l’ouest) sont repartis à l’état complètement sauvage dans les années 1970. Ces animaux sont très agiles , capables d’escalader les falaises ou de descendre à la mer. Aujourd’hui ce troupeau est aujourd’hui géré par les gardes du SyMEL.

Pour en savoir plus :

icone-pdfTélécharger le pdf “Le nez dans les rochers”
icone-pdfTélécharger le pdf “Les fruits de la mer”