conseil d’école novembre 2010

→ Compte-rendu du 5 novembre restreint du fait de la suppression de l’aide administrative

1)Aide à la direction:

Le poste d’assistante administrative à la direction (contrat aidé EVS, 24h par semaine) a été supprimé au 1er octobre 2010, d’où des problèmes de surcharge de travail pour la directrice, et de sécurité à l’école de Saint-Germain-des-Vaux (un seul adulte dans l’école).

Les parents d’élèves et mairies ont écrit à l’inspection académiques pour obtenir le maintien du poste mais n’ont pas eu de réponse.

Une circulaire de l’inspecteur d’académie précise fin octobre que les directeurs concernés auront désormais droit à 12h d’EVS par semaine, ce qui n ‘est pas suffisant pour la situation particulière du RPI (surplus de travail dû à la dispersion sur les 3 sites).

Les maires, les parents d’élèves, l’équipe enseignantes, vont donc écrire de nouveaux courriers pour insister sur la nécessité de conserver 24h d’aide pour le RPI.

2)Devenir du RPI:

La suppression de l’aide administrative pose la question du devenir du RPI sur 3 sites.

Les maires ont rencontré Mr Marcel LOQUET (vice président CCH) pour engager une réflexion, dont les modalités sont les suivantes : réunions de travail avec les différentes parties (enseignants, municipalité, parents) pour dresser un bilan précis de la situation, dans le but d’avoir des propositions concrètes lors du second conseil d’école le 18 mars 2011.

3)ATSEM et dortoir à Auderville :

ATSEM : La réorganisation du service des ATSEM (mutation de Mme Lavenu) entraîne des dysfonctionnements importants à Auderville. La nouvelle ATSEM de la classe PS-MS est présente 6h (au lieu de 7h l’an dernier), et n’a aucun temps de concertation avec l’enseignante. Elle est là juste en présence des élèves, ce qui ne permet aucune anticipation et nuit à l’efficacité pédagogique. D’autre part, elle est fréquemment absente et remplacée (heures rendues en congés ?)

Le conseil d’école demande à ce que ses horaires soient revus pour rétablir la situation (arrivée à 8h15 le matin).

Dortoir : Le dortoir est trop petit, nous sommes obligés de refuser des enfants pour la sieste, ce qui met certaines familles dans une situation délicate. En attendant que la salle de motricité soit aménagée (toilettes + isolation), le conseil d’école demande à la CCH de mettre à la disposition du personnel pour surveiller un 2ème dortoir, et ainsi accueillir tous les élèves qui le souhaitent, sans discrimination.

4)Diverses demandes à la CCH :

-Les enseignantes voudraient pouvoir coopérer avec les restaurants scolaire pour la préparation (nettoyage, découpage) des fruits de l’opération « un fruit pour la récré », le mardi.

-Les causes de l’humidité de la classe rénovée de Jobourg sont à rechercher.

Saint-Germain-des-Vaux, le 5 novembre 2010.

Estelle Compagnon.

Actualites, Année 2010, Conseil d'école